Sonnet extrait du livre "Lou Banquet". Il s'agit d'une déclaration d'amour à un personnage fictif (le titre de demoiselle sous-entend que la veuve est noble). La réponse est caractéristique de l'humour d'Auger Gaillard.

Augié à uno veouse
Auger à une veuve
Responso de ladito domaisello
Réponse de ladite demoiselle
Auger Gaillard, poète occitan de la Renaissance

Textes choisis